Bienvenue à Silverstone, Johann Zarco

Aleix Espargaró : douleur, décision dimanche / MotoGP

Préoccupations dans le camp Aprilia : Aleix Espargaró se plaignant de douleurs croissantes au pied droit après une lourde chute en FP4, sa participation à la course MotoGP de demain à Silverstone est en danger.

Tout s’est déroulé comme prévu pour qu’Aleix Espargaró réalise le meilleur temps en FP3, mais en FP4, le vice-champion du monde a subi un revers majeur : sur un pneu arrière dur, il a été éjecté de son RS-GP haut de gamme dans un virage rapide 12 au troisième tour. L’Espagnol de 33 ans est d’abord resté allongé avec le soutien d’aides, et un peu plus tard, il a été amené au centre de santé. La cheville droite semblait particulièrement endommagée, mais heureusement c’est elle qui a pris la parole la première : aucun os cassé n’a été retrouvé.

Autorisé à concourir en Q2, le vainqueur de Las Termas a boité jusqu’à son Aprilia et a surpris avec une performance héroïque dans la deuxième manche, devenant le premier pilote MotoGP à réaliser un 1: 9 sur le circuit de 5,9 km de Silverstone. 57 temps au tour. Au final, Aleix Espargaró s’est assuré la sixième place sur la grille, à seulement deux places du leader du championnat Fabio Quartararo, qui est connu pour avoir dû purger une pénalité de long tour lors de la course de 20 tours de demain.

Cependant, Aleix Espargaró se plaint de fortes douleurs. Son équipe a annulé toutes ses rencontres samedi après-midi. Espargaró a besoin de repos et sa situation sera réévaluée dimanche, a déclaré le porte-parole. Si la douleur s’aggrave dans les prochaines heures, la participation à la deuxième course de la Coupe du monde est menacée, a admis Aprilia dans un communiqué.

Dans celui-ci, Aleix lui-même parlait brièvement : « La chute a été défavorable. Je me sentais bien sur le vélo, je poussais et le highside était assez intense. La douleur est forte et de plus en plus forte, avec l’équipe et les médecins, nous avons décidé de nous reposer jusqu’à demain et d’évaluer la situation après l’échauffement. Bien sûr, je ferai tout pour sortir en piste, mais comme c’est une partie du corps qui est très sollicitée en course, il faudra voir si c’est possible.”

Résultat MotoGP Q2, Silverstone (6 août) :

1. Zarco, Ducati, 1 : 57,767 min
2. Vinales, Aprilia, 1:57.865 min, +0.098 s
3. Miller, Ducati, 1:57.931, +0.164
4. Quartararo, Yamaha, 1:57.938, + 0.171
5. Bagnaia, Ducati, 1 : 57.961, + 0.194
6. Aleix Espargaró, Aprilia, 1:57.966, + 0.199
7. Bezzecchi, Ducati, 1:58.101, + 0.334
8. Bastianini, Ducati, 1 : 58.106, + 0.339
9. Martin, Ducati, 1:58.174, +0.407
10. Marini, Ducati, 1:58.317, +0.550
11. Rins, Suzuki, 1:58.318, + 0.551
12. Mir, Suzuki, 1:58.543, + 0.776

Le reste de la composition de départ :
13. Oliveira, KTM, 1:58.853 min
14. Brad Binder, KTM, 1:58.932
15. Di Giannantonio, Ducati, 1: 58.948
16. Gardner, KTM, 1:59.120
17. Alex Marquez, Honda, 1:59.288
18. Pol Espargaró, Honda, 1:59.367
19. Morbidelli, Yamaha, 1:59.390
20. Nakagami, Honda, 1:59.614
21. Bradl*, Honda, 1:59.339
22. Raúl Fernández, KTM, 1:59.920
23. Darryn Binder, Yamaha, 1:59.931
24. Dovizioso, Yamaha, 2:00.232

*= Pénalité réseau

Leave a Comment

Your email address will not be published.