Logan Sargeant Williams Williams F1 ~ Logan Sargeant ~

Charles Leclerc “est le meilleur ami de Red Bull”

14:12

temps d’abandon

C’est tout pour aujourd’hui à partir de notre téléscripteur en direct. On se dit au revoir pour le reste de la journée et on vous recontacte demain. Alors Norman Fischer ici pour vous permettre de passer la journée. À bientôt, au revoir !


13h56

Maître en dehors de la Formule 2 ?

Un lecteur nous demande ce que nous pensons du champion de Formule 2. Personnellement, je trouve que c’est bien que le champion ne soit plus autorisé à concourir. Vous pouvez le voir en Jamie Chadwick dans la série W : elle est susceptible de remporter la série pour la troisième fois lors des trois éditions précédentes.

Mais ce n’est bon ni pour la série ni pour elle. En fait, il aurait dû évoluer en Formule 3 après le premier championnat. Mais malheureusement, il manque la connexion pour que le vainqueur obtienne le budget de la saison en Formule 3.

Pour moi, c’est aussi un problème en Formule 1. Les pilotes deviennent champions en Formule 2, mais ils n’ont rien à voir avec le sommet. On peut le voir d’Oscar Piastra qui, après tous les titres de la série junior, devrait en fait être l’objectif.

Mais il n’y a tout simplement pas de place. Je pense que c’est pour cela qu’il faut absolument élargir le champ d’au moins deux équipes pour donner une chance aux autres pilotes en Formule 1.


13h47

Pilote du vendredi : 16 restants en dix courses

Nyck de Vries a été autorisé à conduire pour Williams et Mercedes cette saison, Robert Kubica deux fois pour Alfa Romeo – bien que hors ligne. Cependant, seuls quatre pilotes ont jusqu’à présent rempli leur obligation d’autoriser une recrue à s’entraîner.

Cela signifie qu’au moins 16 changements doivent être effectués dans les dix prochaines courses. Cependant, puisque certaines courses comme Singapour (piste urbaine lourde) ou le Brésil (sprint) sont probablement hors de question, on peut s’attendre à une pléiade de recrues dans une épreuve ou une autre.

En tout cas, je ne serais pas surpris qu’il y ait cinq ou six nouveaux arrivants à Abu Dhabi en même temps.

Voici l’aperçu du pilote du vendredi 2022.


13h10

Williams : Est-ce que Logan Sargeant te fait du mal ?

En fait, la seule discussion est de savoir si Oscar Piastri remplacera Nicholas Latifi chez Williams en 2023, mais il y a un autre concurrent aux côtés du pilote de Formule 2 Logan Sargeant. L’Américain est en forme et occupe actuellement la troisième place du championnat.

S’il remporte le titre, il ne sera pas autorisé à revenir dans le championnat, Williams devra donc trouver un nouveau travail pour son junior. “Ce serait un gros mal de tête, n’est-ce pas ?” déclare le patron de l’équipe, Jost Capito.

L’Allemand est “absolument impressionné” par l’Américain et est convaincu qu’il sera bientôt dans une Formule 1. Reste à savoir si Williams réussira en 2023. Au moins, il est susceptible d’obtenir une autre séance d’essais libres cette année. Nyck de Vries était déjà en action à Barcelone.


12h43

McLaren : des arrêts aux stands enfin améliorés

Une fois une faiblesse, maintenant une force : McLaren s’est considérablement amélioré en termes d’arrêts aux stands et est actuellement deuxième derrière Red Bull dans les prix des arrêts aux stands. “C’est juste une belle récompense pour tout le monde après quelques années difficiles”, déclare le team manager Andreas Seidl, qui se réjouit des progrès.

Il sait qu’un arrêt au stand parfait demande beaucoup : un bon équipage, du bon matériel et la bonne conception des composants. “Nous avons mis beaucoup d’énergie, surtout l’année dernière en hiver, à travailler sur tous ces domaines pour être compétitifs et rapides comme les meilleurs du sport”, déclare Seidl.

“C’est le résultat que nous voyons en ce moment.”

Un aperçu du prix de l’arrêt au stand 2022 peut être trouvé ici.

Daniel Ricciardo McLaren McLaren F1 ~Daniel Ricciardo (McLaren) ~


12h14

Schumacher : Haas “assez fort” en Hongrie

Malgré le manque de mises à jour, Mick Schumacher s’attend à ce que Haas soit “assez fort” en Hongrie. “L’année dernière, nous étions assez forts et je me sens à l’aise là-bas. Il fait toujours beau et chaud et je pense que cela servira bien notre voiture”, dit-il.

Haas occupe actuellement la septième place avant la pause estivale. C’est trois places de mieux qu’en 2021, mais Schumacher n’est toujours pas entièrement satisfait : “Je pense qu’après la première course, nous nous attendions à être beaucoup plus haut dans le classement qu’en ce moment”, dit-il.

“Mais nous rattrapons notre retard et je pense qu’une bonne fin de saison est tout aussi précieuse qu’un bon début. Malheureusement, nous avons raté le départ, mais maintenant nous pouvons prendre notre revanche et bien terminer la saison.”


11h39

Haas espère : deuxième mise à niveau après les vacances d’été

Comme on le sait, Haas apporte sa seule mise à jour de la saison en Hongrie, mais seul Kevin Magnussen en profitera à Budapest. “Malheureusement, il y a eu des retards dans la phase de développement”, explique le chef d’équipe Günther Steiner.

Aussi, nous étions un peu en retard avec les pièces détachées que nous avions en début de saison jusqu’à la septième ou huitième course, et c’est pour ça que nous n’avons pas assez de pièces pour deux voitures, explique-t-il.

“Tout le monde a travaillé très dur – l’équipe et nos fournisseurs – pour rendre cela possible, donc je suis toujours très heureux que nous l’amenions en Hongrie avec la voiture”, dit-il.

“Nous voulons collecter des données avant la pause estivale afin d’avoir quelque chose sur quoi travailler à notre retour et si tout se passe bien, nous l’aurons dans les deux voitures.”


11h11

Les mêmes mélanges de pneus qu’en France

L’aperçu de Pirelli donne un aperçu des données clés pour la prochaine course en Hongrie, qui est plutôt un poids moyen pour les pneus. C’est pourquoi Pirelli a initialement les mêmes composés de pneus qu’en France : il existe des composés moyens C2, C3 et C4.


10h44

Notes : Gagnant du jour à Hamilton

Au moins, Hamilton était le pilote de la journée au Castellet – du moins selon nos évaluations traditionnelles. Le pilote Mercedes a reçu la meilleure note globale en France de la part des trois piliers que sont la rédaction, l’expert Marc Surer et les lecteurs.

Il est intéressant de noter que les trois colonnes ont vu un autre pilote comme le meilleur : les éditeurs Lewis Hamilton, Marc Surer Carlos Sainz et parmi les lecteurs Max Verstappen était en tête.


Galerie photo : Le Castellet : Avis de conduite de la rédaction


10h24

Lewis Hamilton : Est-ce que ce sera comme en 2009 ?

2022 connaîtra-t-il le déjà-vu de 2009 ? Même alors, Hamilton a commencé la saison dans une voiture non compétitive. En Hongrie, cependant, McLaren l’a rattrapé pour que Hamilton réussisse à remporter sa première course de la saison. A cette époque, c’était “déjà” la dixième course de l’année.

Au moins, les performances de course de Mercedes en France ne l’excluent pas. Mais Hamilton déclare : “Je ne pense pas que nous ayons fait le grand pas que nous avons fait en 2009 pour peut-être gagner à Budapest, mais qui sait. Nous n’abandonnons pas, nous allons à fond.”

“C’est une course chaude là-bas. Peut-être que notre voiture est bonne, peut-être que nous pouvons nous rapprocher des gars. J’espère vraiment que oui parce que j’aime cette piste, donc j’espère que la voiture s’y sentira bien.”

Lewis Hamilton Mercedes Mercedes-AMG Petronas Motorsport F1McLaren McLaren F1 Team F1 ~Lewis Hamilton (Mercedes) ~


09h57

Sainz: Il ne doit pas y avoir de course

Le dernier Grand Prix de France a-t-il eu lieu ce week-end ? Cela pourrait être bien, car le contrat arrive à expiration et de nouvelles courses ont déjà commencé. De nombreux pilotes regrettent que des courses traditionnelles comme la Belgique et la France aient été laissées de côté, mais Carlos Sainz sait que cette époque est révolue.

“Je pense qu’un compromis doit être trouvé”, dit-il. “En fin de compte, nous aimons tous aller en France et à Spa, mais en même temps, le sport se développe tellement qu’il y a beaucoup de nouveaux endroits qui paient beaucoup d’argent pour concourir en Formule 1.”

“D’un point de vue commercial, il est difficile de dire non, surtout à l’une des courses à l’étranger – Vegas, Afrique du Sud, Miami, il y a de nouveaux endroits vraiment intéressants que j’aimerais visiter, mais en même temps, nous devons garder le calendrier sous 25 courses », il voit le problème.

“Sinon, ce sera un peu fou pour tout le monde, les mécaniciens, les ingénieurs et nous les pilotes. C’est peut-être trop, donc les nouvelles places sont les bienvenues, mais sûrement que d’autres doivent partir.”


09h28

Binotto : Je vais encore plus en profiter

Après son erreur, Leclerc a voulu s’enfermer chez lui et ne ressortir qu’au moment où il devait s’envoler pour la Hongrie. Heureusement pour lui, la prochaine course est prévue ce week-end.

Le patron de l’équipe, Mattia Binotto, n’a pas encore perdu sa bonne foi : “J’ai dit à Charles que les choses sont plus compliquées mais pas impossibles et que nous en profiterons encore plus si nous parvenons à en faire une victoire à la fin”, dit-il.

“En regardant les dernières courses, nous avons toujours eu beaucoup de potentiel. Cela ne s’est pas traduit par les meilleurs résultats en termes de points au championnat, mais pour le moment, il n’y a aucune raison pour que cela ne se produise pas dans les 10 prochaines les courses.”



8h33 du matin

Même dix victoires peuvent ne pas suffire !

En fait, un coup d’œil au tableau de la Coupe du monde montre que même dix victoires dans les dix courses restantes ne peuvent suffire à Charles Leclerc – en fait de la folie. Mais le calcul est maintenant devenu un peu plus compliqué qu’il ne l’était.

Leclerc compte actuellement 63 points de retard sur Max Verstappen. S’il remporte les dix courses et que Verstappen termine deuxième dans chaque cas, le pilote Ferrari récoltera 70 points – ce serait suffisant. Mais si Verstappen obtenait le tour le plus rapide à chaque fois, le Néerlandais gagnerait dix points et n’en perdrait que 60. Ce ne serait plus suffisant pour Leclerc.

Et puis il y a le sprint au Brésil, où il reste huit points. Si on y voit à nouveau Leclerc devant Verstappen, le pilote Ferrari pourrait terminer onze fois premier et encore rater le Championnat du Monde de deux points au pire.


8h16 du matin

Prata Formula 1 voyage sans arrêt

Bonjour! La France est derrière nous, mais le voyage continue déjà sans arrêt. La dernière course avant la trêve estivale – la quatrième en cinq semaines – est prévue ce week-end à Budapest. Les équipes doivent redoubler d’efforts pour partir en vacances avec de bonnes sensations.

Vous aurez également une bonne sensation ici si vous suivez le téléscripteur. Prenez-en soin aujourd’hui Norman Fischerqui vous accueille chaleureusement pour l’édition du mardi.

Si vous avez des questions, des suggestions ou des réclamations, vous pouvez utiliser notre formulaire de contact. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Facebook, TwitterInstagram et YouTube, et si vous avez des questions, utilisez notre hashtag Twitter #FragMST.

Leave a Comment

Your email address will not be published.